Airbourne- Boneshaker

Introduction Nom du groupe : Airbourne Album : Boneshaker Genre de musique : hard-rock Date de sortie : 2019

Quel est le background du groupe et ce que je conseille

Airbourne est un groupe de hard-rock australien, souvent comparer à AC DC, le groupe est considérer comme leurs digne héritiez. Le groupe ce forme en 2003 et il est à la base constituer de Joel O’Keefe (chanteur et guitariste pour les solo), de son frère Ryan O’keeffe (batterie), de Justin Street (choeurs, bassiste) et de David Roads (guitare rythmique, choeur) qui est maintenant remplacer par Harri Harrison qui occupe sa place. Après un EP (« Ready to Rock) sortie seulement en Australie en 2004, le groupe sort son première album studio en 2007 : « Running wild ». S’en vient ensuite de « No Guts, No glory ») en 2010, de « Black dogs Barking » en 2013, de « Breaking Outta hell » en 2016 et enfin de « Boneshaker » en 2019. Le groupe à des air d’AC/DC, sur les 3 premier. Ce n’est que avec Breaking Outta Hell que le groupe ce créer vraiment une identité bien à part.

Les morceaux que je vous conseilles sont nombreux et ne sont pas les meilleurs selon les personnes car les fan d’Airbourne ont des avis vraiment très divisé par rapport au choix de ces dernier. Personnellement je vous conseille : « Running wild » qui est la connue du groupe, « No way, but the hard way », « Stand Up For Rock’N’Roll », Blonde,bad and beautiful », « Breaking Outta Hell ». Je pourrai allonger encore pas mal, ma liste mais ce n’est pas le sujet de cette article. Maintenant je vous conseille principale les 2 premiers qui sont juste excellent, ainsi que « Breaking Outta Hell ». Je ne site pas « Black Dog Barking » car il est décevant par le fait d’être cour mais pas forcément mauvais.

Avant de commencer ma critique sur ce dernier album, il faut savoir qu’il a était tourner en live studio (comme a fait Trust pour ces deux dernier album).

L’album et Impressions

Cet album, je l’attendais depuis un moment même si l’annonce de la durée de l’album m’avais un peu refroidi (30 min) car j’avais peur qu’il soit aussi décevant que « Black Dog Barking ». Je vais donc répondre à la question tout au long de la critique : « cette album est-il décevant ? ».

L’album commence par son titre éponyme « Boneshaker » qui est une bonne mise en bouche par un morceau simple mais efficace qui rappel du AC/DC. Dans ce premier morceau, renforce la qualité de ce dernier.

Ensuite Vient « Burnout The Nitro », qui est sympathique mais sans plus mais qui reste toujours agréable a écouter car le groupe à pour moi le talent de ne jamais ennuyer, quelque soit le morceau surtout en concert (je l’est vue deux fois en concert pour vous l’affirmer).

L’originalité de l’album arrive avec « This is Our city » qui à un tempo lent (principalement instrumentalement) et qui propose un morceau qui s’appuie principalement sur le chant. C’est l’une des pépite de l’album.

Nous continuons avec « Sex To Go » qui reste de la lexique du hard-rock (sex, drogs and Rock’N’Roll) mais qui n’est banal morceau hard-rock, certes envoûtant mais sans originalité.

Enfin vient le meilleur morceau de l’album a mon goût, « Backseat Boogie » du bon AC/DC à la sauce Airbourne qui ramène à la base du hard-rock (le Rock-Blues) et qui est bien sur un morceau qui chanter en concert.

« Blood In the Water » lui rappel du Airbourne violent comme du « Breaking Outta Hell » ou du « Thin the blood » et qui est donc pour moi un morceau de très bonne facture.

« She give me Hell » est un bon morceau sans grande originalité mais qui reste mieux que « Nitro Burnout ».

« Switchblade angel » envoie à 100 à l’heure et il est donc un morceau parfait pour le concert.

« Weapon of War » revient sur du morceau à la AC/DC , ce n’est pas une pépite mais ce n’est pas un mauvais morceau.

Pour finir, « Rock’N’Roll For Life » donne une telle patate que j’ai envie de bouger dans tout les sens comme si j’étais a un concert. Très bon morceaux pour finir l’album (pas aussi excellent que celle de Breaking Outta Hell, par la chanson qui rend hommage à Lemmy « It’s All For Rock’N’Roll » mais ces quand même une bonne conclusion d’album).

Pour résumé ces un album qui fait marche arrière en les rapprochant du style à la AC/DC, mais il y a tout de même des pépites et innovation dans l’album. Et comme d’habitude le chanteur et les musiciens sont irréprochable. Le seule truc que je peux leur reproché ces d’avoir fait un album très court.

La conclusion et note finale

Ce n’est pas le meilleur album du groupe. Je ne serai pas dire si il est meilleur ou pire que « Black Dog Barking » mais il reste un album qui s’écoute avec plaisir. Je vais lui mettre un 7/10 car ce n’est pas un album indispensable mais pas non plus un déchets. A réserver au fan du groupe.

7/10

review signée

Mickaël Sanchez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *